En début de grossesse le corps connait d’importants changements qui entraînent fatigue, changement d’humeur, hypertrophie des seins… La future maman peut atténuer ces symptômes.

Des vêtements qui ne compriment pas votre poitrine

Vous êtes étonnée de la grosseur gênante que prennent vos seins ? C’est un phénomène normal dû à un excès d’œstrogène. Réagissez par des vêtements amples et des soutiens-gorge adaptés, et en coton si possible . Ayez recours à des séances de massage avec un soin spécial buste qui libère des agents calmants et hydratants pour prévenir l’apparition de vergetures. La future maman doit s’y prendre dès les premières semaines pour renforcer la plasticité des muscles de sa poitrine. Il faut donc pratiquer des mouvements musculaires spécifiques pour faciliter le retour à la normale de votre buste après l’accouchement.

Relaxer vos muscles

La peau n’est pas à l’abri des effets physiologiques de la grossesse. Cela se reflète au niveau épiderme à cause de la fatigue du début de la grossesse et de l’atonie intestinale génératrice de toxines. Pour contrecarrer ces inconvénients, usez d’un massage apaisant à l’aide d’une crème favorisant l’élimination des toxines.

Éliminez les tensions oculaires pour plus de bien-être

Le besoin de dormir plus que d’habitude et le mal au cœur peuvent affecter la zone oculaire qui se creuse et laisse apparaître des cernes virant au bleu . C’est l’effet de la fatigue. Agissez en douceur quand vous vous démaquillez et utilisez un soin approprié contenant de l’arnica et du ruscus. Un massage léger permet au produit de faciliter l’évacuation de la fatigue et des toxines. Vos yeux retrouveront ainsi leur fraîcheur.

L’importance du gommage corporel

Pour affermir votre bien-être, procédez au gommage corporel régulier, une fois par semaine au moins. Ce procédé permet d’éliminer les cellules mortes, régénère la peau et lui redonne sa souplesse.

Redonner vie à vos cheveux

Curieusement, la grossesse a plutôt un effet bénéfique sur vos cheveux grâce à certaines hormones. On perd moins de cheveux pendant une grossesse. Cheveux gras ou secs  bénéficient beaucoup des propriétés physiologiques de certaines hormones secrétées. Mettez alors de côté votre shampoing ordinaire et utilisez un shampoing plus doux pour retrouver l’éclat naturel de votre chevelure.

Une bonne posture contribue à votre bien-être

Prenez l’habitude de surveiller la position de votre corps dès le début de votre grossesse. Une bonne posture est une garantie pour prévenir les raideurs musculaires, les jambes lourdes et les douleurs articulaires. Comment faire ? Ne contracter pas votre bassin, gardez votre dos droit et détendez vos épaules. Respirez profondément de temps à autre. Ce n’est pas facile en début de grossesse mais en persévérant cela vous aidera à mieux supporter les effets sur le dos de la grosseur croissante du ventre.

Prenez de bonnes habitudes de vie pour booster votre bien-être

Dès le début de votre grossesse adopter un mode de vie sain mais sans privations excessives. Cela contribuera à votre bien-être et favorisera le développement de bébé. Bannissez tout ce qui peut nuire à la bonne évolution de votre grossesse.Passez-vous d’alcool et réduisez votre dose de café ainsi que la fréquence de vos sorties. Détente, musique relaxante et alimentation légère et équilibrée doivent faire partie de votre quotidien. Buvez au moins deux litres d’eau par jour pour bien éliminer les toxines et éviter la surcharge pondérale après l’accouchement.

L’importance de l’exercice physique pendant la grossesse

L’inertie peut atrophier vos muscles. Pour vivre une grossesse heureuse et dynamique, une gymnastique musculaire douce est très conseillée. Neuf mois de grossesse suivis d’un accouchement qui vous allège soudain d’un surplus de poids, cela se gère. Pour prévenir ce changement et le vivre avec aisance, préparez-vous dès le début par l’exercice régulier de vos muscles par le biais de mouvements appropriés dans l’eau d’une piscine ou par une gymnastique douce. L’exercice physique permet de profiter de l’effet des endorphines sécrétées par l’effet du mouvement, on les appelle les hormones du plaisir.

La fatigue est bonne conseillère, écoutez son message

Les premiers mois vous ressentirez une certaine  fatigue due à la sécrétion excessives de certaines hormones. Rien de plus normal. Sachez toutefois réaliser le juste équilibre entre les exigences de la vie quotidienne et le besoin de repos. Saisissez toute occasion pour vous relaxer dès les premiers signes de fatigue. Cela vous permettra de reprendre votre activité de bon pied. Et le soir, pour préparer votre sommeil, offrez-vous un bon bain, pas très chaud quand même, pour détendre vos muscles et calmer votre esprit.

Comment traiter les nausées

Les nausées sont la conséquence de la production de la progestérone, une hormone qui influe sur le centre cérébral de l’équilibre. Elles sont fréquentes pendant les premiers mois. Pour les prévenir et réduire leur nuisance, évitez les changements brusques de position, comme de vous lever subitement de votre lit. Gardez la position allongée quelques minutes et buvez un peu d’eau avant de vous lever doucement. Autre mesure anti-nausée et mieux appropriée pour « la nourriture » de votre bébé : la règle des quatre repas par jour. Des petits repas légers mais équilibrés et judicieusement répartis dans la journée pour que l’organisme en croissance du bébé en profite aussi.

 

Flattr the author
Email this to someoneBuffer this pageDigg thisShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on YummlyShare on VKShare on TumblrShare on StumbleUponShare on RedditPrint this page

Laisser un commentaire