Utilisée avec succès pour réduire la douleur physique ou morale, la musique thérapeutique apporte son lot de bienfaits dans les hôpitaux. Que faut-il savoir sur ce traitement spécial basé sur la musique et peut-on faire confiance à cette méthode ? Nous allons le suivre dans cet article instructif.

Qu’en est-il exactement question ?

Le but de tout traitement thérapeutique est de guérir complètement toute forme de maladie et permettre aux patients de trouver une meilleure santé physique et morale. Or, dans certains cas la guérison peut s’échelonner sur de longue période et cette situation apporte aux patients des déconvenues surtout lorsque les symptômes de la maladie sont douloureux. Le médecin traitant peut administrer des antidouleurs quelques fois, mais en cas d’impossibilité de ce système, il faudra recourir à d’autres méthodes pour réduire la douleur physique. C’est là que la musicothérapie entre en ligne de compte, car elle permet de réduire la notion de douleur physique ressentie par une personne grâce à ses vertus calmantes et apaisantes.

De plus, cette thérapie ne présente pas d’effets secondaires indésirables pour n’importe quel malade, les risques de complications sont quasiment nuls et les résultats ont été vérifiés cliniquement !

Comment fonctionne-t-elle ?

Il y a deux sortes de musicothérapie selon le rôle joué par le patient dans le traitement. S’il joue directement d’un instrument de musique, elle est appelée « active » et au cas où il écouterait seulement la musique thérapeutique, elle est dite « réceptive ».

Dans les deux cas, l’intervenant doit être assisté par un spécialiste de la thérapie, en l’occurrence par un « musicothérapeute » qui va jouer le rôle de médiateur dans le traitement. En effet, un traitement par la musique thérapeutique dépend de trois paramètres importants :

  • Le patient avec sa pathologie propre ;
  • Le style et le genre de musique choisi ;
  • La relation du patient et du musicothérapeute, une relation basée sur la foi et la confiance.

Les bienfaits de la musicothérapie

Les avantages d’une telle pratique sont nombreux, particulièrement pour ceux qui ne supportent pas la prise de médicaments pour traiter leur algie. D’autres symptômes psychologiques comme la maladie d’Alzheimer peuvent être traités avec succès avec cette méthode. Le traitement des autistes par la musicothérapie peut aussi améliorer le comportement socio-affectif des déséquilibrés mentaux, notamment les hypersensibles à la musique, à les inciter à communiquer avec leur entourage pour reprendre leur place dans la société

Flattr the author
Email this to someoneBuffer this pageDigg thisShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on YummlyShare on VKShare on TumblrShare on StumbleUponShare on RedditPrint this page

Laisser un commentaire