A chaque étape de la croissance d’un bébé, le besoin de nouveaux éléments nutritifs apparaît. Pour grandir, bébé doit être alimenté d’une manière rationnelle pour lui assurer l’apport en protéines, lipides, vitamines et sels minéraux dont son organisme en développement a besoin.

Si l’on ne doit pas transiger avec la règle qui veux qu’un bébé en croissance et jusqu’à 3ans a besoin de 500 ml de lait maternel ou de lait de croissance, il faut songer dès le 4éme mois à l’initier à une alimentation plus variée et surtout mieux équilibrée et facilement assimilable par son orgasme en développement.

L’apprentissage culinaire de bébé

Bébé grandit à vue d’œil et réussi à faire quelques mouvements et à gesticuler en découvrant son corps et son environnement. Ils s’enivre de sensations nouvelles et se met déjà à réunir ses deux mains ensemble. C’est un bon signe de développement normal qui témoigne d’un système nerveux sain et bien développé. C’est une des conséquences des apports nutritionnels qu’il a puisé dans le lait dont il été nourri et qui contient tout ce qui est bénéfique à son métabolisme. Les mois passent et bébé multiplient ses découvertes culinaires et affine son goût. Il faut l’accompagner intelligemment dans son développement par une alimentation variée. Saufs indication spéciale de votre médecin traitant, diversifiez son alimentation en tenant compte de l’importance de certains éléments nutritifs qu contribuent à la formation de ses os comme le calcium par exemple. Au lait maternel ou de croissance doit s’ajouter  un complément de nourriture à base de crudités, des purées de lentilles ou de haricots rouges, des champignons, des fruits crus, noix, noisettes, amandes en poudre…Autant d’aliments qui fourniront au petit l’énergie et les agents nutritifs les plus utiles à cette période de sa croissance.

Mettez de la nouveauté dans son assiette pour aiguiser son appétit

Parfois bébé a besoin d’un petit coup de fouet olfactif ou visuel pour lui donner envie de découvrir ce qu’on lui propose. Variez la forme des légumes : gratin, purée, soufflé, ou accompagnés de féculents… Il enrichira ainsi sa palette des goûts et profitera d’une alimentation équilibrée. N’oubliez pas d’intégrer dans le menu de votre enfant des fruits frais, et de saison de préférence. Ils occupent une place non négligeable dans une alimentation saine. Là aussi les recettes et les manières de préparer les fruits sont nombreuse et rien ne vous empêche de faire preuve de créativité. L’essentiel est que votre enfant se régale sainement.

Flattr the author
Email this to someoneBuffer this pageDigg thisShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on YummlyShare on VKShare on TumblrShare on StumbleUponShare on RedditPrint this page

Laisser un commentaire